Adoption lgbt : motif de discrimination

30 Avril 2012
2 656 lectures
Notez l'article : 
0
 
Baudis_Dominique.jpg

L'interdiction pour un couple homosexuel d'adopter, est "absolument" un motif de discrimination, selon le Défenseur des droits, Dominique Baudis. C’est une des réponses qu’il donne dans une interview accordée à "Têtu", numéro de mai. "Sur le principe, cela me pose un problème qu'un couple homosexuel ne puisse pas adopter. Les familles homoparentales existent. J'ai même des informations selon lesquelles ça se passe souvent très bien", affirme Dominique Baudis dans "Têtu", cité par l’AFP. "C'est un sujet qui relève de notre compétence, à la fois du point de vue des discriminations et de celui de l'intérêt de l'enfant", précise-t-il. "Comme républicain attaché à l'égalité des droits, l'inégalité de territoire m'interpelle : un conseil général (c’est le département qui délivre les agréments pour adopter) peut en effet avoir une politique différente de celle d'un autre", a regretté le Défenseur des droits. On sait, par exemple, que certains départements écartent quasi systématiquement les demandes concernant les homosexuels. "Si on veut établir une égalité de traitement sur l'ensemble du territoire, cela voudrait dire recentraliser la compétence. Je n'ai pas de solution simple à ce problème. Mon souci est de faire des propositions seulement quand on aura une chance raisonnable de les voir aboutir", a précisé Dominique Baudis.