Afrique du Sud : deuxième chance pour un homophobe

10 Septembre 2011
764 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_afrique_sud.jpg

Il avait été poursuivi dans son pays pour "avoir comparé les homosexuels à des bêtes". Il faut reconnaître que c’était mérité et plutôt logique de la part du pays, l’Afrique du Sud, le plus respectueux des droits des personnes LGBT sur le continent africain. C’était d’autant plus inévitable que celui qui est poursuivi, Jon Qwelane, est l’ambassadeur d'Afrique du Sud en Ouganda, pays particulièrement homophobe. Pourtant Qwelane a obtenu (1er septembre) que son procès reprenne à zéro, annulant la condamnation prononcée en mai contre lui par le tribunal d'instance de Johannesburg. Jon Qwelane avait alors été condamné pour incitation à la haine à publier des excuses dans deux quotidiens et à payer une amende de 100 000 rands (10 000 euros).

 

Commentaires

Portrait de Zagadoum

On peut le dire autrement.