Afrique du Sud : moins d'orphelins du sida et moins de contaminations

29 Janvier 2014
3 535 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le nombre d'orphelins à cause du sida en Afrique du Sud a atteint des sommets en 2012 frôlant les 2,5 millions d'enfants, mais, fort heureusement, cela va en diminuant depuis, a annoncé (17 janvier) l’ONUSIDA qui enregistre aussi une baisse des contaminations. "Les nouvelles infections par le VIH diminuent, rapprochant l'Afrique du Sud de son objectif de réduire d'au moins 50 % les nouvelles infections", a souligné l'agence des Nations Unies. L'Afrique du Sud est, en chiffre absolu, le pays du monde le plus touché par l'épidémie avec 6,4 millions de personnes vivant avec le VIH, mais la situation s'améliore. "En 2004, le nombre total de nouvelles infections atteignait approximativement 540 000 comparé à 370 000 en 2012", a précisé à l'AFP un des responsables onusiens. "Nous n'avons pas d'idées sur 2013 ni de chiffre pour 2016", a-t-il ajouté, mais la tendance est à la baisse selon l’ONUSIDA. Les femmes sud-africaines restent beaucoup plus exposées et les contaminations deux fois plus nombreuses, entre autres à cause des relations sexuelles non protégées imposées par des hommes plus âgés. Cela tient à l'inégalité homme-femme dans les mentalités, mais aussi à la pauvreté, expliquent les experts. L’ONUSIDA mentionne des "progrès significatifs" dans l'accès aux traitements antirétroviraux réalisés entre 2004 et 2012, ce qui a réduit le nombre de décès liés au sida.