Afrique du Sud : prévention du VIH et travail du sexe

25 Mars 2016
1 248 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'Afrique du Sud lance son premier programme de prévention du VIH/sida auprès des travailleuses et travailleurs du sexe, explique RFI (11 mars). Le pays compte environ 6,8 millions de personnes atteintes du virus, soit 18 % de la population adulte. Un chiffre qui est trois fois plus élevé encore chez les travailleuses du sexe, d'où cette campagne. Selon les données officielles, l'Afrique du Sud compte plus de 150 000 hommes et femmes qui se prostituent. L’activité est illégale et les personnes qui exercent cette activité sont souvent harcelées par la police, discriminées dans les services de soins qu’elles fréquentent donc peu. Le ministre adjoint de la Santé, Joe Paahla, a expliqué que si l’Afrique du Sud comptait venir à bout de cette épidémie, elle ne pouvait plus ignorer cette population particulièrement exposée. "Les travailleurs sexuels font partie des populations à risque. On estime que la prostitution contribue entre 6 % et 20 % des nouvelles infections dans le pays. Aussi, il est impératif que nous fassions tout ce que nous pouvons pour prévenir la transmission de ce virus parmi les prostitués", estime-t-il, cité par RFI. Le gouvernement compte ouvrir des services réservés aux travailleurs et travailleuses du sexe dans les centres de santé où seront disponibles des tests de dépistage, des préservatifs et surtout la PrEP (prophylaxie pré-exposition).