Afrique du Sud : une conférence et des défis

13 Juillet 2013
1 059 lectures
Notez l'article : 
0
 

La sixième conférence sur le sida organisée par l'Afrique du Sud a pris fin (22 juin) à Durban alors que le pays compte un million de personnes vivant avec le VIH de plus par rapport à 2008. Au cours de cette conférence, les participants ont examiné les succès enregistrés dans la lutte contre le VIH et ont présenté des propositions pour faire en sorte que cette lutte soit intégrée dans les politiques et activités de santé, explique l’agence de presse chinoise Xinhua. Plus de 5 000 représentants du milieu médical, du monde universitaire, de la société civile, du gouvernement et des collectivités ont assisté à cette réunion destinée à trouver des solutions contre le VIH/sida, la tuberculose, la discrimination et la mortalité due au sida. Le vice-président de l’Afrique du Sud, Kgalema Motlanthe, a déclaré, en clôture de l’événement que 30 ans après la découverte du VIH le monde "est arrivé à un point critique où il semble que nous soyons très près de déclarer la victoire. En tant que pays, nous avons accompli des progrès importants en matière de lutte et nous commençons à percevoir l'impact de nos politiques et stratégies (…) Beaucoup d'entre nous connaissent bien les informations que nous examinons dans le cadre de cette conférence. Elles soulignent combien nous avons progressé dans la lutte contre le VIH et indiquent ce qu'il faut encore faire pour aller encore plus loin", a déclaré Kgalema Motlanthe. Le Conseil de recherche en sciences humaines d'Afrique du Sud, a publié, en parallèle de la conférence, des chiffres indiquant que le nombre de Sud-Africains vivant avec le VIH s'est accru, passant de 5,4 millions en 2008 à 6,4 millions, ce qui fait de l'Afrique du Sud l'un des pays au monde les plus touchés par le VIH.