Afrique : insertion sociale des PVVIH

5 Juin 2016
2 924 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’insertion sociale des personnes vivant avec le VIH a été analysée au Cameroun, au Tchad et au Gabon. Les résultats de l’enquête, réalisée sur la période 2012-2013 par le réseau africain de personnes vivant avec le VIH d’Afrique central (RAP+AC), présentés, fin mai, sont assez édifiants. Ainsi, note un site d'infos camerounais, dans le pays, 23 % des personnes vivant avec le VIH/sida ont perdu leur emploi ou leurs revenus à cause de leur séropositivité entre 2012 et 2013, contre 22,8 % au Tchad et 18,5 % au Gabon. Par ailleurs, au cours de la même période, 3,5 % des personnes vivant avec le VIH ont été interdites d’accès à une institution d’enseignement. Cette stigmatisation a plus d’ampleur dans les ménages où 26,8 % des personnes séropositives sont exclues des activités familiales en raison de leur séropositivité. Dans ces cercles, 7,6 % des personnes vivant avec le VIH sont exclues des activités au Gabon contre 72,4 % au Cameroun et seulement 3,7 % au Tchad.

Commentaires

Portrait de Câlin77

Ou en etons ?