Aide aux personnes démunies : l’Europe prolonge…

26 Novembre 2011
732 lectures
Notez l'article : 
0
 
drapeau_europeen.png

Les principales associations caritatives françaises ont salué (14 novembre) l'accord entre pays de l'Union Européenne (UE) qui sauve pour deux ans le Programme européen d'aide aux personnes les plus démunies (PEAD), tout en soulignant la nécessité d'inventer un nouveau programme au-delà. Les pays de l'UE sont parvenus lundi après des mois de blocage à un accord qui va permettre de le prolonger en 2012 et 2013 avant une disparition programmée en 2014. C’est l’Allemagne qui souhaitait l'arrêt de ce financement et qui a changé d’avis… pour deux ans. Si cette décision avait été appliquée le programme aurait fondu de 80% dès le 1er janvier 2012, à 113 millions d'euros contre 480 millions prévus. Bref, l’idéal alors que la crise frappe tant de personnes en Europe. Le PEAD finance l'aide alimentaire apportée à 18 millions d'Européens pauvres dans 19 des 27 Etats membres. Comme le précise l’AFP, rien qu'en France, troisième pays bénéficiaire des fonds européens, 130 millions de repas sur les 440 millions généralement distribués ne l'auraient plus été dès 2012, selon les associations. Il reste désormais deux ans à l’Union européenne pour travailler à un dispositif qui prenne le relais… car la pauvreté ne prendra pas fin en 2014… quoi qu’en disent les Etats.