Aide à l'Afrique: France et Italie maillons faibles

15 Juin 2009
462 lectures
Notez l'article : 
0
 
argent.png

Ce n'est hélas pas une surprise, mais la France et l'Italie ne respectent pas leurs engagements pris en 2005 lors du sommet du G8 de Gleneagles en matière d'aide financière à l'Afrique. En 2005, le G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Russie) s'était engagé à augmenter de plus de 26 milliards de dollars son aide à l'Afrique d'ici 2010. Après plusieurs révisions à la baisse, le chiffre a été ramené à 21,8 milliards. Selon l'organisation ONE du chanteur Bono : "La France et l'Italie sont responsables de 80 % des fonds manquants". L'organisation estime même que ce désengagement pourrait "entraîner l'échec de l'ensemble du G8" vis à vis de l'Afrique. L'organisation rappelle que grâce aux financements déjà versés par les pays qui ont tenu leurs promesses, environ trois millions de personnes ont reçu des traitements médicaux contre le sida, et que de sérieux progrès ont été réalisés contre le paludisme au Rwanda, en Ethiopie et en Zambie avec une baisse importante des décès.