AIDES : Marisol Touraine oublie de parler PrEP

8 Décembre 2014
590 lectures
Notez l'article : 
5
 

A l’occasion de la Journée mondiale contre le sida, Alain Legrand, directeur général de AIDES,  a répondu aux questions du "Journal du Dimanche". Il lui a notamment été demandé quelles seraient les mesures que les pouvoirs publics pourraient prendre pour mieux lutter contre le VIH. "Il faut mettre à disposition l’ensemble des outils de prévention qui sont sur le marché. Il faut rappeler qu’une personne qui est sous traitement ne transmet plus le virus", a-t-il expliqué. "Pour les personnes les plus vulnérables, comme les femmes qui ne peuvent pas négocier avec leur partenaire l’usage du préservatif, un médicament, le Truvada permet de bloquer l’entrée du virus. Le truvada est disponible en usage préventif en Angleterre et aux Etats unis, mais pas en France. On peut regretter que Marisol Touraine n’ait pas évoqué (lors du 1er décembre) ce traitement comme prévention, qu'il faudrait généraliser. Cela s’adresse évidemment à une population restreinte. Mais si on utilise l’ensemble de la palette disponible, on peut stopper la transmission du virus en France".