Aides sociales : fin de la consultation

25 Décembre 2019
1 291 lectures
Notez l'article : 
0
 

Elle restait discrète la consultation en ligne sur le revenu universel d’activité, mise en place le 9 octobre 2019 par Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé et Olivier Noblecourt, délégué interministériel à la pauvreté. Elle s’est achevée le 20 novembre dernier. Cette plateforme a mobilisé plus de 75 000 participants-es et a enregistré 10 000 propositions. Les résultats de cette consultation en ligne feront l’objet d’une synthèse rendue publique d’ici la fin de l’année, indique le ministère des Solidarités. Cette participation a permis de recueillir « largement », selon les mots du gouvernement, l’opinion des Français-es sur la réforme du revenu universel d’activité, avec une forte représentation de personnes directement concernées, soit parce que bénéficiaires des aides sociales (30 %), soit parce que professionnels-les ou experts-es du champ social (10 %). Ce sont les 25-34 ans qui ont le plus participé ; la participation a été majoritairement féminine (60 % environ). Les participants-es ont « exprimé un réel souhait de voir le futur revenu universel d’activité comme un filet de sécurité adapté aux situations réelles des personnes en leur assurant que la reprise d’activité soit toujours bénéfique ». Ainsi, 70 % des votants-es ont approuvé la proposition de « regrouper et harmoniser un maximum d’aides sociales » tout en exprimant des inquiétudes sur le risque d’une opportunité d’économies sur les aides sociales ! Du côté du gouvernement, Christelle Dubos a rappelé que « l’objectif de cette réforme n’est en aucun cas de générer des économies et notamment que la hausse du taux de recours permise par cette réforme sera financée ». Concernant le périmètre de la réforme, l’ouverture aux jeunes adultes fait l’objet d’une approbation claire avec 70 % de votes favorables, indique le communiqué du gouvernement. « L’intégration du minimum vieillesse a reçu une forte approbation par les participants (78 % de votes en accord) (…) En revanche, la proposition d’intégration de l’allocation aux adultes handicapés a suscité des réactions nuancées, avec 52 % de votes défavorables contre 39 % d’approbation ». Le gouvernement travaille à « l’exploitation de ces réponses » et « un bilan d’ensemble sera rendu public d’ici à la fin de l’année ». Le site de la consultation reste accessible (même si ladite consultation est clôturée).