Alain Régnier, Monsieur Réfugié-e-s

31 Janvier 2018
463 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un spécialiste des questions d'hébergement et de cohésion sociale, Alain Régnier, a été nommé (24 janvier) "délégué interministériel chargé de l'accueil et de l'intégration des réfugié-e-s", des missions que le chef de l'Etat ambitionne de nettement améliorer. La nomination en conseil des ministres de ce "M. Réfugié-e-s" était très attendue depuis la création du poste, annoncée en juillet par Edouard Philippe. En visite à Calais la semaine dernière, Emmanuel Macron avait indiqué que le délégué serait nommé rapidement. Ancien délégué interministériel à l'hébergement et à l'accès au logement (Dihal), Alain Régnier aura un travail de "coordination" entre les différents ministères, a affirmé le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux. Il sera placé auprès du ministère de l'Intérieur — une tutelle qui fait déjà grincer des dents du côté des associations, note l’AFP. A ce poste, Alain Régnier devra, via le logement, l'apprentissage de la langue et la formation professionnelle, mettre en musique "l'ambition forte" affichée en matière d'intégration par le gouvernement dont la politique migratoire est décriée pour sa "fermeté" envers les personnes étrangères en situation irrégulière. Alain Régnier est un spécialiste de la grande exclusion et de l'hébergement. Il a, par exemple, travaillé sur la mise en œuvre du volet social d'une circulaire sur le démantèlement des campements roms.