ALD et médecins traitants

28 Mars 2023
889 lectures
Notez l'article : 
0
 

En France, environ six millions de personnes, au total, n'ont pas de médecin traitant-e. Parmi elles, environ 700 000 personnes bénéficient du régime de l'ALD, selon les chiffres du ministère de la Santé ; ce qui pose un problème majeur de suivi. Une des causes est connue : une désertification médicale croissante. Et de l’avis des experts-es, le phénomène va se développer du fait des nombreux départs en retraite de généralistes dans les années qui viennent. Mi-mars, le ministre de la Santé et de la Prévention François Braun a reconnu qu’il y avait bien un problème. « On est dans une course pour au moins stabiliser la courbe » du nombre de patients-es en ALD sans médecin traitant-e, « et ensuite l'inverser » a résumé le ministre, cité par le Quotidien du Médecin. Quand ils-elles n’ont pas de médecin traitant-es, les malades ont un moindre accès au système de santé : 11 % des patients-es avec une maladie chronique sans médecin traitant n’ont vu aucun médecin en ville en 2021 – contre seulement 2 % des patients-es avec des maladies chroniques qui ont un médecin traitant, rappelle l’AFP.