ALD et VIH : un décret important

22 Avril 2017
1 252 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un décret du 3 avril 2017 modifiant les durées d'exonération de la participation des assurés relevant d'une affection de longue durée a été publié au "Journal officiel". Ce décret qui peut apparaître comme technique vient pourtant apporter une avancée majeure dans la qualité de soin des personnes vivant avec le VIH. En effet, il vient  allonger la durée de l’exonération en particulier pour les personnes atteintes par le VHB, le VHC ou le VIH. Ainsi, pendant cette durée, les personnes en ALD sont dispensées d’avancer les frais pour avoir accès à certains soins nécessaires à leur traitement. L’allongement de la durée de l’exonération constitue donc une avancée. Pour le VHB et le VHC, la durée de l’exonération passe de deux ans à cinq ans. Pour le VIH, cette durée passe de cinq ans à dix ans et pour le nouveau-né de mère vivant avec le VIH, de deux ans à trois ans après la naissance. Le décret est consultable sur Legifrance.