Alerte sur les violences transphobes

23 Avril 2020
1 698 lectures
Notez l'article : 
0
 

La plateforme Amériques-Caraïbes de Coalition PLUS a relayé un appel du réseau des personnes trans d'Amérique Latine, Red Lactrans (Red Latinoamerica y del Caribe de personas trans) qui dénonce la « violence des forces de sécurité » et la « recrudescence de la violence institutionnelle » à l'encontre des personnes trans lors des contrôles portant sur le respect du confinement en temps d'épidémie à Covid-19. Ces violences mettent à mal les droits des personnes trans des pays concernés, explique Red Lactrans qui dénonce systématiquement les maltraitances et les abus policiers sur la voie publique. « Dans la situation d'urgence sanitaire et alimentaire que rencontrent les personnes trans qui sont une population à haut risque, durant l'épidémie, nous exigeons que les Etats prennent des mesures qui contrôlent et stoppent la violence institutionnelle et les abus policiers ». Comment expliquer ces violences ? Red Lactrans considère que l'absence de reconnaissance légale des personnes trans dans ces pays et le manque de sensibilisation des forces de police et de sécurité aux problématiques trans génèrent plus de violences et plus de discriminations. Red Lactrans appelle les Etats à prendre des mesures pour renforcer, en cette période, les actions de prévention et la vigilance quant aux violences de genre.