AME et refus de soins

28 Décembre 2008
3 049 lectures
Notez l'article : 
0
 
ald_v.jpg

Une récente étude de la Drees (1), réalisée en 2007 en Ile-de-France auprès des bénéficiaires de l'AME, indique qu'une personne sur quatre déclare avoir renoncé à des soins au cours des douze derniers mois, essentiellement pour des raisons financières. Elle confirme aussi l'existence importante de refus de soins : une personne sur trois a connu des refus de soins de la part d'un médecin ou d'un pharmacien. A titre de comparaison, les bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle), destinée aux Français qui ont des bas revenus et aux étrangers en situation régulière, sont 15 % dans ce cas.

(1) Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques.

Commentaires

Portrait de sonia

pourquoi parlez vous de Français et d' étrangers en situation régulière? La différence ainsi évoquée peut être mal interprétée...... immigrés vous voulez dire ??
Portrait de nikita

nationalité étrangère qui résident en France de façon ininterrompue depuis plus de trois mois, mais ne disposent pas d'un titre de séjour, et qui justifient de ressources annuelles ne dépassant pas le plafond applicable pour l'admission à la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire. Alors oui Sonia, il s'agit bien d'immigrés mais qui ne disposent pas d'un titre de séjour. Je viens de faire un copié-collé sur le portail du service public de l'administration française, pour obtenir des explications, Je ne connaissais pas encore ce nouvel acronyme qui est un sous acronyme de la CMU. Maintenant que ceci est éclairci, il s'agit de comprendre la motivation du personnel soignant qui refuse les soins. Tout comme c'est déjà le cas pour les détenteurs de la CMU. S'agit-il de personnel soignant dans les hôpitaux (qui sont pris à la gorge par un manque de subsides de l'état) ou bien de personnel soignant exerçant en libéral. No lo sé. Mais là n'est pas la question. Il existe actuellement une réforme de la loi de la santé entamée par Mme Roselyne Bachelot. Cette réforme en est à sa 7ème mouture je crois. Mais je suis peut-être en retard sur le nombre de moutures à ce jour. L'ANH Agence Nationale des Hopitaux devrait s'appeler désormais ANS & T : Agence Nationale de Santé et du Territoire. Les CHU qui sont en négatif au niveau de leur bugdet, doivent certainement attendre le vote de cette nouvelle loi. Tout en tentant de mettre en place le SIH12 qui correspond entre autre à une nouvelle organisation des CHU et CHR et au HP : l'organisation se fera par pôle pour regrouper les moyens humains et matériels, bureautique et médicaux etc... Cela fait partie de l'une des Xièmes réformes en cours voulues par le Président de notre république. Assisté par son conseil des ministres. Asta la vista. No lo sé et encore et surtout, bien sincèrement. P.S. Je ne suis pas une spécialiste et ainsi j'ai une vue d'ensemble, grâce à ma curiosité que d'aucuns appellent de la culture... Je suis une simple MIG c'est à dire un adjoint administratif payé 700 € à mi-temps sur un budget dégagé par le Ministère de la Santé aux différents CHU ou CHR et que l'on appelle MIG Mission d'Intérêt Général. Je dois normalement passer en CDI au 01/01/2009, car cela fait 5 fois que l'on me renouvelle mon CDD. Pour le MIG, j'ai cette appellation (déacouverte fortuitement il y a 3 mois, depuis 18 mois à mon nouveau poste. Actuellement je suis secrétaire coordinatrice du Groupe Audition Champagne Ardenne et gère 9 intervenants pour 100 dossiers de patients qui ne sont pas des malades, mais handicapés par leur surdité. Etre secrétaire étant un titre, mais mon poste est rémunéré comme étant un adjoint administratif. Trouvez l'erreur ! Ha ! Ha ! Ha !