Amélioration de la transparence pour les appareils et prothèses dentaires

19 Avril 2015
1 378 lectures
Notez l'article : 
0
 

Décidément, la future loi Santé comporte une foule de mesures et permet pas mal d’avancées. L’une concerne le dentaire. Le pays de fabrication des appareils et prothèses dentaires mais aussi le pays d'activité du prothésiste devront désormais figurer sur le devis de soins. C’est ce qu’avait proposé un amendement socialiste, voté le 9 avril. Outre que "le patient est en droit de savoir d'où proviennent les appareils et prothèses qu'on lui installe", une telle information est aussi "susceptible de valoriser le "made in France" et l'activité des prothésistes exerçant en France", selon l'exposé de cette mesure défendue par la députée PS de Paris Sandrine Mazetier. Les signataires de l'amendement considèrent aussi que "la proximité entre le praticien et le prothésiste est gage de qualité des soins pour les patients". La ministre de la Santé Marisol Touraine s’est déclarée favorable à cette mesure. Le projet de loi entend notamment améliorer l'accès des bénéficiaires de l'aide au paiement d'une assurance complémentaire de santé aux soins dentaires prothétiques et orthodontiques ainsi qu'aux dispositifs médicaux optiques et audioprothétiques, pour lesquels les restes à charge des patients sont élevés et les renoncements aux soins importants.