Amérique centrale : persécutions homophobes

19 Décembre 2014
951 lectures
Notez l'article : 
5
 

Des militants des droits des LGBT ont dénoncé (11décembre) à San José une vague de crimes haineux contre les personnes d'orientation sexuelle différente et ont demandé une audience devant la Commission interaméricaine des droits de l'Homme (CIDH). "Non seulement il n'y a pas de droits, en plus les militants et défenseurs des droits de l'Homme dans le domaine de la diversité sexuelle sont persécutés", a déclaré aux journalistes la militante nicaraguayenne Zoila América Narváez, membre de l'ONG Casa Abierta, basée au Costa Rica. Il existe une "homophobie d'Etat" dans la région, qui a pour conséquence le manque de protection des droits et de la vie des personnes à orientation sexuelle différente, a-t-elle déploré, citée par l’AFP. Des leaders de la communauté LGBT d'Amérique centrale se sont rassemblés devant la CIDH à San José et ont remis une lettre demandant une audience aux juges de cette organisation régionale. Selon les dirigeants des organisations LGBT du Guatemala, du Honduras et du Salvador, 133 crimes contre des personnes LGBT ont été commis dans ces trois pays en 2014, dont la majorité avec une haine apparente.