AMM pour le TAF de Gilead

8 Juin 2015
2 899 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'agence européenne du médicament (EMA) vient de délivrer l'autorisation de mise sur le marché (AMM) pour une combinaison à dose fixe d'emtricitabine et de ténofovir alafenamide (TAF) pour le traitement du VIH. Deux dosages ont été approuvés : 200/10 mg et 200/25 mg. TAF est un "promédicament" du ténofovir. Le promédicament (ou prodrogue) est un produit pharmaceutique qui se convertit en sa forme active lorsqu'il est métabolisé à l'intérieur de l'organisme. Dans le cas du TAF, il passe dans le sang, puis est absorbé par les cellules du système immunitaire et il se convertit en analogue nucléotidique actif sur l’enzyme transcriptase inverse du VIH. Le gros avantage du TAF, c’est qu’il a la même efficacité que la forme de ténofovir utilisée jusqu’ici, mais à des doses plus faibles : moins de produit, même efficacité. L’avantage est que le TAF est bien toléré et provoque moins de fragilisation des os et a moins d’effets sur les reins.