AP-HP : Bertrand la menace

13 Janvier 2010
1 632 lectures
Notez l'article : 
0
 
delanoe1_v_0.jpg

Le maire PS de Paris, Bertrand Delanoë, président du conseil d'administration de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), a annoncé (11 janvier) qu'il voterait contre le budget 2010 de l'AP-HP si les suppressions de postes prévues étaient confirmées dans ce texte. Le projet de réorganisation de l'AP-HP prévoit de ne pas remplacer chaque année l'équivalent de 1 000 emplois sur 20.000 départs naturels (retraites par exemple). Cité par l'AFP, Bertrand Delanoë a "salué l'esprit de combativité des quelques 900 médecins qui menacent de démissionner collectivement de leurs fonctions administratives en cas de maintien gouvernemental de ces diktats budgétaires". Afin de réaffirmer son soutien aux personnels de l'AP-HP face à ces menaces, Bertrand Delanoë s'est rendu (11 janvier) à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, accompagné d'élus parisiens. Il a notamment rencontré des représentants des  équipes de soignants non médicaux, les représentants des organisations syndicales et quelques grands pontes de l'AP-HP comme les professeurs Olivier Lyon-Caen, Jean-Paul Vernant et André Grimaldi.