Arrêts de travail par le médecin du travail

10 Avril 2020
1 318 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les médecins du travail, qui ne peuvent pas prescrire des arrêts de travail contrairement à un-e médecin traitant, vont être autorisés à le faire « en cas d'infection ou de suspicion d'infection » au coronavirus, selon le texte d'une ordonnance présentée en Conseil des ministres. Ces médecins et infirmiers pourront également « procéder à des tests de dépistage », a précisé l'entourage de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, cité par le Quotidien du Médecin. À terme, « l'objectif est d'associer les services de santé au travail à une politique de tests plus massifs dans une perspective de sortie de confinement », a-t-il été précisé. Tout cela se fera sous la direction et selon un protocole défini notamment par le ministère de la Santé, une ordonnance sera publiée prochainement.