ARV : Le Maghreb progresse

16 Août 2017
839 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’accès au traitement contre le VIH est passé de 16 % en 2010 à 48 % en 2016 au Maroc, indique l’Onusida dans une nouvelle étude publiée le 20 juillet ("En finir avec le sida : progresser vers les cibles 90-90-90"). A l’horizon 2020, 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique. A l’horizon 2020, 90 % de toutes les personnes infectées par le VIH dépistées reçoivent un traitement anti rétroviral durable. A l’horizon 2020, 90 % des personnes recevant un traitement antirétroviral ont une charge virale durablement supprimée, selon la définition de l’Onusida. En Algérie, l’accès au traitement est passé de 24 % en 2010 à 76 % en 2016. L’Onusida estime toutefois que la progression vers les objectifs 90-90-90 a été timide au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.