ARV : une décentralisation de la distribution au Cameroun

7 Avril 2017
1 552 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le ministère de la Santé publique du Cameroun vient de créer 54 nouvelles organisations à base communautaire (OBC) pour faciliter l’approvisionnement en médicaments anti-VIH aux 205 359 personnes sous traitement à travers le pays, a indiqué (23 mars) le Comité national de lutte contre le sida (CNLS) qui a en charge l’organisation de la lutte contre le VIH dans le pays. Ce progrès ne permettra pas hélas la prise en charge de l’ensemble des personnes vivant avec le VIH. Selon des sources officielles, on comptait, fin décembre 2016, quelque 205 359 personnes sous traitement antirétroviral sur les 620 000 personnes vivant avec le VIH/sida dans le pays. Ces personnes sous traitements sont suivies dans 25 centres de traitement agrées (CTA) et 229 unités de prise en charge (Upec).