Asile : le Conseil d’Etat sourcilleux

13 Avril 2012
12 135 lectures
Notez l'article : 
0
 
Ofpra.gif

Le Conseil d'Etat a annulé une décision de l'Office français pour la protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) de classer l'Albanie et le Kosovo comme "pays d'origine sûrs" respectant la démocratie, ont annoncé (27 mars) les associations, Forum Réfugiés et France Terre d'Asile, ayant saisi la juridiction. Selon cette décision du Conseil d’Etat du 18 mars 2011, les ressortissants des pays classés d'origine sûrs ont des difficultés à obtenir l'asile politique. "Le mécanisme d'une inscription ou d'un retrait de la liste doit par conséquent offrir toutes les garanties de méthode nécessaires", recommandent les associations. Un pays est considéré comme "sûr" s'il veille au "respect des principes de la liberté, de la démocratie et de l'Etat de droit, ainsi que des droits de l'homme et des libertés fondamentales", indique l’AFP, citant les associations. La liste des "pays sûrs" de l'Ofpra comprend désormais : l'Arménie, le Bangladesh, le Bénin, la Bosnie, le Cap-Vert, la Croatie, le Ghana, l'Ile Maurice, l'Inde, le Mali (pour les personnes de sexe masculin), la Macédoine, la Moldavie, la Mongolie, le Monténégro, le Sénégal, la Serbie, la Tanzanie et l'Ukraine.