AstraZeneca fait une pause

20 Septembre 2020
270 lectures
Notez l'article : 
0
 

Plus dur que prévu ! Le groupe pharmaceutique AstraZeneca a annoncé mardi 8 septembre une pause dans les essais cliniques de son vaccin expérimental contre la Covid-19 après l’apparition d’une « maladie potentiellement inexpliquée », sans doute un effet indésirable grave, chez un participant de l’essai. Dans un communiqué, cité par l’AFP, le groupe pharmaceutique AstraZeneca fait état de l’apparition d’une « maladie potentiellement inexpliquée ». AstraZeneca est le partenaire industriel de l’université britannique Oxford. Leur vaccin est l’un des projets de candidats-vaccins les plus avancés, testé sur des dizaines de milliers de volontaires au Royaume-Uni, au Brésil, en Afrique du Sud et, depuis le 31 août, aux États-Unis, dans ce qu’on appelle la phase 3 des essais, la dernière, devant vérifier sécurité et efficacité. « Dans le cadre des essais cliniques randomisés mondiaux du vaccin contre le coronavirus de l’université d’Oxford, notre processus d’évaluation normal a été déclenché et nous avons volontairement fait une pause dans les vaccinations pour permettre une évaluation des données de sécurité par un comité indépendant », a précisé un porte-parole de la société, cité par l’AFP. « C’est une action de routine qui est requise dès qu’une maladie potentiellement inexpliquée apparaît dans l’un des essais, pendant l’enquête, afin de maintenir l’intégrité des essais », a poursuivi le porte-parole. C’est la première suspension connue d’un essai clinique concernant un vaccin expérimental contre la Covid-19. Selon la durée des investigations, cela pourrait avoir un impact sur le calendrier serré du développement. Le ministre de la Santé britannique avait indiqué, le 7 septembre, espérer des résultats des essais d’AstraZeneca d’ici la fin de l’année ou le début de 2021.  Le laboratoire a déjà pré-vendu des centaines de millions de doses à de multiples pays, au cas où son vaccin prouverait son efficacité.