AstraZeneca reprend son essai vaccinal

29 Septembre 2020
456 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le 8 septembre dernier, le laboratoire AstraZeneca annonçait la suspension de son essai de phase III visant à évaluer un vaccin contre la Covid-19 (AZD1222) après la survenue d'une « maladie inexpliquée » chez l'un-e des volontaires britanniques. Quatre jours plus tard, le 12 septembre, AstraZeneca et l'université d'Oxford ont fait savoir que les essais reprenaient au Royaume-Uni. Un comité indépendant d'évaluation de la sécurité et la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA ; agence sanitaire britannique), ont recommandé cette reprise à la suite du processus d'évaluation menée sur le patient malade. Toutefois, pour des raisons de confidentialité, aucune information médicale supplémentaire n'a été dévoilée concernant cette personne. « Dans le monde, quelque 18 000 personnes ont reçu le vaccin dans le cadre de l'essai », précise l'université d'Oxford. « Dans de grands essais comme celui-ci, nous nous attendons à ce que certains participants se sentent mal, et chaque cas doit être soigneusement évalué pour garantir une évaluation minutieuse de la sécurité ». Le vaccin AZD1222, initialement nommé ChAdOx1 nCoV-19, utilise un vecteur viral de chimpanzé à réplication déficiente basé sur une version affaiblie d’un virus du rhume (adénovirus) qui provoque des infections chez les chimpanzés et contient le matériel génétique de la protéine de pointe du Sars-CoV-2, détaille AstraZeneca.