Attention au déconfinement sans stratégie

20 Avril 2020
987 lectures
Notez l'article : 
5
 
0

Lever le confinement sans avoir mis au point une stratégie de sortie entraînerait une deuxième vague d'épidémie de coronavirus qui submergerait le système de santé, selon une étude de l'Inserm publiée dimanche 12 avril et portant sur la région Île-de-France. Selon les chercheurs-ses, qui ont modélisé l’impact du confinement dans la région, seuls une recherche intensive des personnes porteuses du virus, la mise en place de tests et le placement en isolement des personnes contaminées permettront de relâcher un peu les mesures de confinement et de « distanciation sociale » en vigueur depuis le 17 mars, en France. Les chercheurs-ses citent parmi les premiers assouplissements possibles un retour au travail d’un plus grand nombre de salariés-es et un redémarrage progressif de certaines activités tout en maintenant dans ce premier temps les écoles fermées et les personnes âgées confinées. De son côté, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a prévenu vendredi 10 avril lors d'une conférence à Madrid que les pays devaient être prudents en envisageant la levée des restrictions instaurées pour lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus, alertant par ailleurs sur une possible aggravation de la crise sanitaire en Afrique. Si elle aimerait voir un allègement des mesures de confinement et de distanciation sociale, l’OMS estime cependant que « lever les restrictions pourrait engendrer une résurgence mortelle », a déclaré son directeur général lors d’une conférence de presse. Tedros Adhanom Ghebreyesus s’est réjoui d’un « ralentissement bienvenu » de l’épidémie dans certains pays d’Europe - Italie, Allemagne, Espagne et France - mais il a ajouté qu’il y avait eu une « accélération alarmante » ailleurs, notamment dans des pays d’Afrique. Près de 1,5 million de cas confirmés de Covid-19 et plus de 92 000 décès ont été rapportés à l’agence basée à Genève.