Au labo sans ordo

17 Décembre 2020
768 lectures
Notez l'article : 
0
 

Bonne nouvelle ! Dans un tweet publié le 7 décembre , l’association Vers Paris Sans Sida a annoncé que l’offre de dépistage VIHTest (connue sous le nom Au labo sans ordo) était prolongée jusqu’à juin 2021. Lancée le 1er juillet 2019 en phase test à Paris et dans les Alpes-Maritimes, cette offre consiste à élargir et faciliter le dépistage du VIH en proposant la possibilité de faire un test sans ordonnance, sans rendez-vous et sans frais dans tous les laboratoires d’analyses médicales de ces deux départements. La phase test qui devait se terminer au 30 juin 2020 a été très perturbée par la crise sanitaire et le premier confinement au printemps 2020. Prolongée une première fois jusqu’au 31 décembre 2020, elle l’est de nouveau jusqu’au 30 juin 2021. « Les personnes qui ont demandé un VIHTest représentent selon les mois 2 500 à 2 800 tests (soit 8 à 9 % de l’ensemble des tests en laboratoire) avec un taux de positivité plus élevé que les personnes qui font un test sur prescription médicale. Le profil de ces usagers-ères les distingue de ceux des personnes testées sur prescription, mais aussi des usagers-ères de Cegidd  [centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic des infections par le VIH et les hépatites virales et les infections sexuellement transmissibles, ndlr] : il s’agit donc bien d’une offre complémentaire qui vient rendre le test plus facile à Paris », affirmait Vers Paris sans sida, dans son communiqué du 1er décembre. L’association précise, dans son tweet, que l’activité des laboratoires reste fortement impactée par la crise sanitaire : « Un conseil : appelez votre laboratoire de proximité avant de vous y rendre et privilégiez ceux qui ne font pas de tests Covid-19 ».