Augmentation du nombre de couples de même sexe

5 Octobre 2019
1 321 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le nombre de personnes de même sexe vivant en couple a augmenté en France en 2018 par rapport à 2011, atteignant 0,9 % de l'ensemble des couples cohabitants, selon une enquête de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) rendue publique jeudi 19 septembre, indique l’AFP. « 266 000 personnes vivent en couple avec un conjoint de même sexe » en France en 2018, estime ainsi l’Insee. En 2011, 173 000 personnes déclaraient cohabiter avec un-e conjoint-e du même sexe. La part des couples homosexuels parmi l'ensemble des couples cohabitants est ainsi passée de 0,6 % à 0,9 % en l'espace de sept ans, détaille l’AFP. Autre constat, ces couples cohabitants sont plus souvent des couples d'hommes (56 %) que de femmes (44 %). En revanche, leur augmentation a été plus rapide entre 2011 et 2018 chez les femmes (+61 %) que chez les hommes (+49 %). L'Insee souligne également que 73 % des personnes en couple de même sexe âgées de 35 ans et plus « ont contractualisé leur union ». L'écart entre la proportion de mariages et de Pacs est relativement faible puisqu'ils comptent respectivement pour 39 % et 34 % de ces unions. L'arrivée du « mariage pour tous » en 2013 a favorisé le développement des unions contractualisées, qui atteignait 61 % chez cette même tranche d'âge en 2011. En revanche, la part de couples de même sexe vivant avec des enfants reste faible, à 14 %. Cette situation concerne un quart des couples de femmes et reste très rare chez les hommes, soulignent les auteures : Élisabeth Algava, Sandrine Penant (division Enquêtes et études démographiques, Insee). Autre donnée, c’est entre les âges de 25 et 29 ans qu’il est le plus fréquent de vivre avec un-e partenaire de même sexe pour les femmes (0,9 %), et entre 30 et 34 ans pour les hommes (1,1 %). Les couples de même sexe sont plus présents dans les territoires les plus peuplés. La proportion de couples de même sexe est plus élevée en Île-de-France (1,4 %), particulièrement à Paris intra-muros (3,7 %). Ainsi, 15 % des couples d’hommes en France vivent à Paris intra-muros, 7 % des couples de femmes, contre 3 % de l’ensemble des couples.  Les personnes vivant en couple avec un partenaire de même sexe sont plus diplômées que celles vivant avec un partenaire de sexe différent. Elles appartiennent également à des catégories sociales plus favorisées.