Autotests : bientôt en Suisse ?

19 Janvier 2018
1 025 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les autorités de santé suisse envisagent de légaliser les kits de dépistage à domicile, indique le journal suisse "Le Matin" (janvier 2018). Les autotests sont commercialisés depuis plusieurs années aux Etats-Unis et dans des pays européens dont la France. Le quotidien suisse raconte que c’est un fabricant français, qui souhaite commercialiser ses autotests en Suisse, qui a approché l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Des "discussions sont en cours avec la Commission fédérale pour la santé sexuelle, qui doit présenter son rapport en mars", explique le journal. "Je pense que nous recommanderons l’autorisation", annonçait d’ailleurs début janvier son président dans le "Luzerner Zeitung". "Ces autotests constituent un bon complément au dépistage classique, car ils permettront de toucher des personnes réticentes à franchir le seuil d’un établissement médical, ou qui prennent des risques très régulièrement", estime David Perrot, directeur du Groupe sida Genève, très favorable à cette nouvelle proposition de dépistage. Depuis 2016, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) soutient officiellement les autotests. Jusqu’à présent, l’OFSP jugeait ces autotests peu fiables et invoquait des risques liés à un manque d’encadrement de la personne qui se retrouverait seule face à un résultat potentiellement positif. Bref, les arguments habituels, pourtant démentis dans les expériences étrangères.