Autotests : Jean-François Delfraissy se prononce

4 Août 2012
4 596 lectures
Notez l'article : 
0
 
jf_delfraissy.jpg

Les autotests de dépistage du VIH font débat. Le magazine "Le Point" (17 juillet) a demandé au professeur Jean-François Delfraissy, directeur de l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites (ANRSH), ce qu’il en pensait. "Les tests à domicile vont-ils favoriser les dépistages ?", demande l’hebdo. Réponse : "J'étais contre il y a quelques années, car il y avait des problèmes de fiabilité. De plus, j'imaginais un jeune découvrant sa séropositivité tout seul, la nuit du 15 août. Mais les choses ont changé. Les tests sont plus fiables et la vision de la maladie est différente. Je suis pour aujourd'hui, puisqu'on se heurte à ces problèmes de dépistage et que la prise en charge doit être la plus rapide possible. En France, environ 25 000 à 30 000 personnes ne connaissent pas leur séropositivité. Or, c'est le pays où l'on pratique le plus de tests de dépistage par rapport au nombre d'habitants".

 

Commentaires

Portrait de corentin34

Comme les seringues ou les tests de grossesse, les auto-tests Vih devraient être en vente libre en pharmacie. Cela me parait une évidence aujourd'hui et on continue de perdre du temps. Vieille habitude...