Autotests VIH sur internet : l'ANSM met en garde

20 Février 2014
2 537 lectures
Notez l'article : 
0
 

Dans un communiqué (13 février), l’Agence nationale de sécurité du médicament française (ANSM) recommande de "ne pas acheter les autotests VIH actuellement en vente sur Internet, en raison d'une efficacité et d'une qualité non démontrées. Des tests conformes à la réglementation des dispositifs médicaux sont (…) actuellement en cours d'évaluation et seront prochainement disponibles. En attendant cette mise à disposition, l'Agence recommande de se tourner vers les modalités de dépistage du VIH actuellement en vigueur en France". Il y a les dépistages en CDAG, les CIDDIST et les TROD. L’agence officielle affirme que les tests vendus sur Internet "prétendent bénéficier d'un marquage CE mais ne sont en réalité pas conformes à la réglementation sur les dispositifs médicaux". "D'une part, ces tests n'ont pas fait la preuve de leur capacité à dépister convenablement le VIH, et, d'autre part, la qualité de ces tests n'est pas connue", insiste l'ANSM qui précise par ailleurs qu'"actuellement, aucun autotest VIH marqué CE conforme à la réglementation n'a été mis sur le marché européen".

Commentaires

Portrait de Paradixman

D'ailleurs je doute que ces fameux " AUTOTESTS " soit vraiment éfficaces que celles des prélèvements sanguins réalisés en laboratoire.


A se demander si en France comme aux états-Unis le système de remboursement sera instauré alors que nous avons un réseau de centres de dépistage anonyme et gratuit assez étendu, encore faut-il les faire connaître au grand public… ce qui sera de plus en plus difficile maintenant si toutes nos associations de préventions commence à fermer la porte.Je pense notamment à AIDES.

Maintenant les question que l'ont peut se poser:

Que se passera-t-il lorsque le résultat sera positif ?

Quelle sera la réaction de la personne malade après avoir fait le test?

Va t-elle avoir la réaction d'allez dans un laboratoire pour en avoir la confirmation?

Va t'elle en parler à son médecin?

Etc.....


Franchement je reste dans le doute, et si en plus des AUTOTESTS non conformes se vendent sur Internet c'est le début de la cata.


Quand je vois qu'autour de moi beaucoups de jeunes ont du mal à allez s'acheter une boite de préservatifs à 2 euros, je me demande à combien va être le prix d'un Autotest et qui aura les moyens de se l'acheter?


Encore une histoire de Fric comme d'habitude.