Baisse des infections à VIH chez les enfants

27 Mai 2019
1 530 lectures
Notez l'article : 
0
 

La baisse continue du nombre d’enfants infectés par le VIH est une immense réussite dans le domaine de la santé publique, se satisfait l’Onusida (13 mai). À l’échelle mondiale, 1,6 million de nouvelles infections ont été évitées chez les enfants entre 2008 et 2017, un progrès qui découle de la très nette augmentation du pourcentage de femmes enceintes vivant avec le VIH recevant des médicaments antirétroviraux destinés à prévenir la transmission du VIH de la mère à l’enfant ou dans le cadre d’un traitement à vie, qui est passé de 25 % en 2008 à 80 % en 2017. Cela, c’est pour le bilan positif. Il reste néanmoins beaucoup à faire, note l’institution onusienne. « Les efforts de prévention de la transmission de la mère à l’enfant ont été freinés par une observance irrégulière du traitement chez les femmes enceintes et allaitantes vivant avec le VIH et par le nombre important de femmes enceintes et allaitantes vivant avec le VIH, mais non diagnostiquées », souligne l’Onusida. « Le risque élevé d’acquisition du VIH touchant les femmes africaines en cours de grossesse et d’allaitement a également été sous-estimé ».