Bangkok et santé communautaire

11 Février 2020
265 lectures
Notez l'article : 
0
 

Rainbow Sky Association of Thailand (RSAT) est une ONG de lutte contre le sida. Elle gère notamment une clinique spécialisée dans le VIH. Avec ses quatre cliniques et ses dix centres d’accueil implantés dans plusieurs villes de Thaïlande, la RSAT permet aux gays et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, ainsi qu’aux personnes trans d’avoir accès à des services de prévention du VIH, dont l’accès à la Prep et de participer à des réunions d’information sur le VIH et les outils de prévention. « L’accès des populations clés aux services du VIH est l’un des principaux défis de la riposte au VIH du pays, explique d’ailleurs Danai Linjongrat, le directeur exécutif de la RSAT. Il est extrêmement important que ces groupes puissent profiter de la prévention et du traitement du VIH sans avoir peur des discriminations. » La particularité de la RSAT est que son personnel appartient aux populations ciblées. « Ainsi, les membres de ces groupes sont en mesure d’identifier et de satisfaire les besoins d’autres personnes dans leur cas, notamment en matière de santé et de prise en charge du VIH », rappelle d’ailleurs l’Onusida dans un de ses communiqués. « Nous comprenons les besoins de notre public, ce qu’il veut, où il vit et ce qu’il ressent, car les membres de notre équipe font partie des mêmes communautés », explique Danai Linjongrat. Les cliniques et structures proposent des services adaptés aux personnes et à leurs besoins, comme la Prep, une assistance juridique, des outils de réduction des risques, le dépistage des IST, des conseils et le contrôle du niveau hormonal pour les personnes trans. Selon le résultat du test du VIH, la personne est invitée soit à suivre une thérapie antirétrovirale soit à un entretien avec, selon les besoins, proposition de Prep. La RSAT est l’une des sept organisations communautaires thaïlandaises à proposer gratuitement la Prep par le biais de fournisseurs communautaires dans le cadre du Princess PrEP Project. À l’heure actuelle, 1 200 personnes ont accès à la Prep dans les cliniques et les centres d’accueil de la RSAT, indique l’Onusida.