Beijing : des distributeurs de préservatifs sur les campus

22 Avril 2015
746 lectures
Notez l'article : 
5
 

Nous sommes en 2015. Les autorités sanitaires chinoises envisagent cette année d'installer des distributeurs de préservatifs sur les campus universitaires à Beijing (Pékin), pour tenter de réduire le risque d'infection chez les étudiants, un groupe clé affecté par le VIH/sida, explique une dépêche du "Quotidien du Peuple en ligne" (9 avril). "Nous nous sommes concertés avec la commission municipale de l'éducation, et il est pratiquement certain que nous pouvons parvenir à un consensus (sur la question)", a déclaré Xie Hui, en charge du contrôle des maladies et de la prévention à la Commission de la Santé et du Planning Familial de Beijing. Bref, ce n’est pas encore fait. Les établissements supérieurs de la capitale devraient également bientôt proposer des sessions de formation sur les maladies infectieuses, mettant l'accent sur le VIH. On ne sait pas si les préservatifs seront ou non gratuits. A Beijing, le nombre des contaminations a continué d'augmenter au cours des dernières années, pour atteindre 18 635 fin octobre 2014. Le nombre de nouveaux cas signalés du VIH dans la capitale chinoise au cours des 10 premiers mois de l'année dernière était de 2 932, soit une progression annuelle de 21,3 %. Un chiffre comprenant plus de 100 étudiants selon les données officielles.