Bénéfices d'un traitement antirétroviral précoce ?

12 Août 2008
2 710 lectures
Notez l'article : 
0
 
docteur_france.png

Plusieurs études récentes montrent l'effet bénéfique d'un traitement antirétroviral démarré plus précocement qu'actuellement (généralement entre 350 et 200 T4/mm3 en l'absence de symptômes graves). Le débat est toujours en cours concernant le taux de T4 à partir duquel il faudrait idéalement commencer une trithérapie. L'essai international START, en cours de mise en place, va comparer le bénéfice d'un traitement démarré à partir de 500 T4/mm3 par rapport à un traitement démarré à 350 T4/mm3. Cet essai sera prochainement proposé en France.