Berra : AIDES et ASUD en colère !

15 Juin 2011
701 lectures
Notez l'article : 
0
 
Nora_Berra_0.jpg

Le 10 juin dernier, AIDES et ASUD ont dénoncé la dernière prise de position de Nora
Berra, secrétaire d’Etat à la Santé, concernant la dépénalisation de l’usage de drogues. Dans un communiqué ministériel, elle affirmait, à propos des débats sur ce sujet que : "Les interrogations philosophiques s’arrêtent tout simplement là où commence la santé des Français et de leurs enfants !" Cette formule, particulièrement méprisante, n’a pas plu à un certain nombre d’associations. Dans un communiqué commun, les deux associations invitent Nora Berra à "éviter d’apporter des réponses simplistes" à une question complexe. "Le débat sur la sortie de la prohibition est un débat sérieux qui mérite mieux que le mépris populiste que vous semblez vouer à la "philosophie". C’est une question débattue au plus haut niveau, par des responsables politiques de premier plan que l’on peut difficilement taxer de laxisme ou de prosélytisme (….) Si Madame la secrétaire d’Etat voulait s’y intéresser sérieusement, elle aurait compris que c’est justement parce que la consommation de cannabis et des autres drogues pose des problèmes de santé publique, que nous [AIDES et ASUD, ndlr] affirmons que la répression est une impasse. Une autre politique des drogues est possible, comme le montre l’exemple du Portugal (…) Puisqu’il faut parler des échéances électorales à venir, nous affirmons notre détermination à animer le débat public sur une question de société qui intéresse tous les contribuables français. En tant que citoyens nous avons le droit de savoir comment et pourquoi l’argent de l’Etat est dépensé au titre d’une politique qui a fait la preuve de son inefficacité."