Botswana : une association pour les homosexuels

22 Novembre 2014
1 801 lectures
Notez l'article : 
0
 

La communauté gay du Botswana a obtenu en justice (14 novembre) le droit de fonder et d'enregistrer une association ; et cela contre l'avis du gouvernement dans ce pays où les relations sexuelles avec une personne du même sexe sont passibles de prison. "Dans une société démocratique comme la nôtre, la liberté d'association, d'assemblée et d'expression est une valeur importante, dûment protégée par la Constitution", a déclaré le juge Terrence Rannowane, donnant gain de cause à vingt plaignants, rappelle l’AFP. "L'exercice de tels droits ne peut être limité que si c'est raisonnablement justifié en démocratie", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas non plus un crime d'être homosexuel", a-t-il poursuivi. La législation du Botswana prévoit une peine pouvant aller jusqu'à 7 ans de prison pour toute personne coupable d'avoir "un commerce charnel contre nature". "Nous sommes comblés par l'issue de l'affaire. Les lesbiennes, gays et bisexuels aspirent depuis longtemps à former une organisation pour les soutenir et porter leur voix sur les sujets qui les concernent. Cela a été un cheminement long et ardu vers la reconnaissance", a salué Caine Youngman, coordinateur de l'association, Legabibo, qui a obtenu droit de cité.