Budget 2022 : VIH 1, hépatites 0

17 Juin 2021
272 lectures
Notez l'article : 
0
 

Présenté le 28 mai dernier, le budget du nouveau président des États-Unis, Joe Biden, pour l'année 2022, atteint 6 000 milliards de dollars. Il reviendra aux élus-es du Congrès d'adopter ou non ces dépenses et réformes. Dans ce budget colossal, 670 millions de dollars seraient alloués à la lutte contre le VIH aux États-Unis, une augmentation de 267 millions de dollars par rapport à 2021, rapporte le média américain Poz. Ces fonds seraient attribués au Département de la santé et à l’organisme « Ending the HIV Epidemic : A Plan for America » (Mettre fin à l’épidémie de VIH : un plan pour l’Amérique). Cette augmentation de budget a pour objectifs de réduire les cas de transmission de VIH, d’améliorer l’accès aux traitements pour les personnes vivant avec le VIH et de déployer l’accès à la Prep pour les personnes les plus exposées au VIH. Son de cloche différent pour les fonds destinés à lutter contre les hépatites virales. Seulement 39,5 millions de dollars seraient accordés au Département des hépatites virales. Daniel Raymond, le directeur du National Viral Hepatitis Roundtable (NVHR, une coalition de personnes vivant avec une hépatite, professionnels-les de santé, associations communautaires et partenaires de santé publiques), déplore ce budget au rabais : « Les données récentes des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) montrent que les cas d’hépatites virales augmentent et qu’il faut agir pour prendre en charge cette crise. Il est décevant de constater que l’administration Biden ne parvienne pas à augmenter les fonds alloués au Département des hépatites virales de façon appropriée. (…) Nous exhortons le Congrès d’accorder un budget de minimum 134 millions de dollars pour améliorer l’accès au dépistage et aux traitements des hépatites virales et consolider les infrastructures de santé publique ».