Cameroun : la pénurie gagne…

23 Février 2010
1 543 lectures
Notez l'article : 
0
 
cameroun_v.jpg

"VIH/Sida: Les pronostics sont effrayants"… Il frappe fort le titre de l'article du site d'info Camer.be (spécialisé dans les infos sur le Cameroun). Il faut dire qu'il est consacré à la question des pénuries en médicaments anti-VIH. "Depuis l’année 2008, il ne se passe pas de mois sans que l’on ne déclare les ruptures d’une ou de deux molécules antirétrovirales (ARV) ou de réactifs [pour les tests ou examens biologiques]. Dans les centres de prise en charge des malades du sida et dans les hôpitaux, l’actualité est rythmée par ces carences qui épuisent patients et soignants", affirme l'article. Et le site de citer, les problèmes rencontrés dans un hôpital du centre du pays début février. "Ce ne sont pas les [financements] qui viennent d’être alloués au gouvernement camerounais par le Fonds mondial qui viendront régler les problèmes qui subsistent sur le terrain. Dans la mesure où cette enveloppe servira seulement à l’achat des [médicaments anti-VIH] comme l’a annoncé le ministre de la Santé publique",  dénonce Camer.be. Il n'y aura donc pas d'argent pour les examens et probablement pas suffisamment pour faire face à l'augmentation du nombre de personnes qui ont besoin d'un traitement. "Les professionnels du terrain font savoir que "la file active de patients sous ARV croît de manière vertigineuse tous les trimestres", précise l'article qui rappelle que, selon les chiffres officiels, que 5,5 % des Camerounais sont touchés.