Cancer colorectal : lancement de Mars bleu

7 Mars 2013
1 035 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le cancer colorectal touche, chaque année, près de 40 500 nouvelles personnes en France. C’est le troisième type de cancer le plus fréquent et le deuxième le plus meurtrier avec 17 500 cas de décès par an. Dépisté à temps, le cancer colorectal se guérit dans neuf cas sur dix. Forts de ces chiffres, le ministère des Affaires sociales et de la Santé et l´INCa (Institut national du cancer), en partenariat avec l´Assurance maladie, le Régime social des indépendants (RSI) et la Mutualité sociale agricole (MSA) entendent réaffirmer l´importance du dépistage et lancent l’opération Mars bleu, mois de mobilisation contre le cancer colorectal. Cette campagne incite à parler du dépistage du cancer colorectal avec son médecin traitant à partir de 50 ans et rappelle l´intérêt de faire ce dépistage simple. "Depuis 2009, un programme de dépistage du cancer colorectal est proposé aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans. Si sa notoriété a progressé, la participation reste encore faible (31,7 %). Une enquête réalisée en janvier 2013 montre que les Français sous-estiment largement la réalité du cancer colorectal et connaissent insuffisamment le dépistage : seulement 31 % des personnes interrogées (et 39 % des 50-74 ans) le citent spontanément parmi les trois cancers les plus fréquents, derrière le cancer du sein (80 %), du poumon (64 %) et de la prostate (34 %). De même, seuls 26 % (et 34 % des 50-74 ans) le citent parmi les trois cancers les plus meurtriers, derrière le cancer du poumon (68 %) et le cancer du sein (51 %) ; très majoritairement, les Français sous-estiment ou méconnaissent les chances de guérison du cancer colorectal lorsqu'il est détecté à un stade précoce : seulement 10 % des personnes interrogées (et 12 % des 50-74 ans) déclarent spontanément qu'il se guérit dans 90 % des cas lorsqu'il est dépisté à temps". Plus d’infos sur l’opération et évidemment les infos scientifiques et médicales sur cette forme de cancer.