Cancer du sein et recos

22 Mai 2023
771 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’U.S. Preventive Services Task Force, un organisme américain émettant des recommandations de santé publique, a indiqué (10 mai) que les femmes devaient commencer les mammographies dès l'âge de 40 ans, et non plus 50 ans comme précédemment. Un changement qui pourrait sauver des milliers de vie selon ces experts-es, précise l’AFP. Selon cet organisme, abaisser l'âge à 40 ans pourrait permettre de sauver 19 % de vies supplémentaires.  Le cancer du sein est le deuxième cancer le plus mortel pour les femmes aux États-Unis. « Les femmes noires ont 40 % de risque supplémentaire de mourir d'un cancer du sein que les femmes blanches, et sont trop souvent touchées par des cancers mortels à un jeune âge », a déclaré la Task Force dans son communiqué. Auparavant, les femmes entre 40 et 50 étaient invitées à décider individuellement de l'opportunité de réaliser des mammographies, selon leurs antécédents et leur préférence. L'âge de 50 ans est aussi souvent celui retenu dans d'autres pays, comme en France. Les nouvelles recommandations américaines s'appliquent à toutes les femmes ayant un risque moyen de développer la maladie, dont celles avec un historique familial de cancer du sein, ou ayant une densité mammaire élevée. « Nous savons que les femmes avec des seins denses ont un risque accru de cancer du sein, et malheureusement les mammographies ne marchent pas aussi bien sur elles », a expliqué John Wong, un des membres de l’U.S. Preventive Services Task Force, cité dans le communiqué. Ces nouvelles recommandations ne sont pas encore définitives, étant d'abord soumises à une période de débat public. La plupart des assurances privées doivent couvrir les recommandations émises par l'U.S. Preventive Services Task Force.