Cannabis : Bertrand Dautzenberg défend la dépénalisation

5 Février 2016
627 lectures
Notez l'article : 
0
 

A l’occasion du 20e congrès de pneumologie qui s’est déroulé à Lille, fin janvier 2016, le professeur Bertrand Dautzenberg, pneumologue et militant de la lutte contre le tabac, a préconisé une dépénalisation encadrée du cannabis. Cette dépénalisation contrôlée permettrait notamment d’avoir la mainmise sur la qualité des produits diffusés et sur leur distribution. Il conseille, entre outre, d'utiliser plutôt des plantes à fumer légales que du tabac, pour les mélanges. Bertrand Dautzenberg souhaite également promouvoir des recommandations visant à restreindre les risques liés à l’usage du cannabis. "Depuis deux trois ans, nous avons aussi le retour d’expérience d’Etats américains qui ont assoupli la législation et on voit qu’il y a une diminution de la criminalité liée au trafic, qu’il  n’y a pas plus d’accidents de la route, que la consommation n’explose pas et que, surtout, les consommateurs prennent des produits plus sains" souligne-t-il dans une interview accordée au "Parisien". C'est la première fois qu'un professeur réputé s'engage en faveur d'une dépénalisation du cannabis. Selon les données officielles, plus de dix-sept millions de Français ont expérimenté le cannabis, 4,6 millions en consomment une fois par mois, et 1,4 million en consomment plus de dix fois par mois, selon l’Office français des drogues et des toxicomanies.