Cannabis : Le Guen pour un débat sur la légalisation

22 Avril 2016
3 410 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le parlement, Jean-Marie Le Guen, souhaite que "le Parti socialiste ouvre un débat sur la fin de la prohibition" du cannabis. "La situation actuelle ne marche pas" et "on doit bouger", a-t-il déclaré à BFMTV le 11 avril, après en avoir parlé devant le conseil national du PS durant le week-end précédent. "Le cannabis est une très mauvaise chose pour la santé publique, en particulier chez les jeunes. Mais la prohibition n’amène pas une diminution de la consommation", a-t-il argumenté. Jean-Marie Le Guen a indiqué s’exprimer à titre personnel et non au nom du gouvernement. "Je propose que le Parti socialiste dise enfin la vérité, propose une vérité : l’interdit moral ne crée rien du tout, il crée beaucoup de dégâts dans la société française". Il a indiqué qu’il ferait des propositions "pour que nous mettions fin à cette politique de prohibition". "Il faut peut-être aller vers des mécanismes de légalisation contrôlée, et surtout avec des politiques d’éducation et de santé publique", a-t-il précisé. "Les bigots de la prohibition devront aussi expliquer pourquoi la mesure appliquée depuis 30 ans ne marche pas", a appuyé Jean-Marie Le Guen. Résultat ? Une volée de réactions outrées à droite et un refus du gouvernement d’ouvrir le débat. Le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a affirmé mardi 12 avril qu'il n'y avait au gouvernement "aucune piste ni de travail, ni de réflexion" sur la question d'une légalisation du cannabis. "Ce n'est pas la position du gouvernement" a-t-il déclaré sur France 2. "Si le Parti socialiste veut débattre, c'est tout à fait légitime, mais il n'y a pas sur ce sujet d'autres positions que celle qui a été exprimée par le Premier ministre et le président de la République", a ajouté Stéphane Le Foll.