Cannabis thérapeutique : expérimentation prolongée

15 Octobre 2022
743 lectures
Notez l'article : 
0
 

L'autorisation du cannabis thérapeutique et son encadrement ne figurent pas dans le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS 2023), indique le Quotidien du Médecin. Pourquoi ? L’explication a été donnée par le ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun, lors d’une audition par la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale. « Les résultats sont insuffisants en termes de patients pour l'instant, pour avoir des résultats qui sont solides, donc nous allons prolonger l'expérimentation », a expliqué le ministre. Initialement, l'étude devait inclure son-sa dernier-ère patient-e en décembre 2022. L'annonce du ministre remet cette date en question, note Le Quotidien du Médecin. Cette expérimentation de cannabis thérapeutique est organisée par l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Elle a débuté en mars 2021. À ce jour, 1 816 patients-es ont été inclus-ses depuis le lancement (en date du 12 juillet), dont 1 243 patients-es étaient toujours inclus-ses. L'expérimentation doit pouvoir inclure jusqu'à 3 000 personnes simultanément. Le principal frein au recrutement de nouveaux-lles patients-es réside dans le manque de relais en médecine de ville pour assurer les consultations de suivi, explique le quotidien médical. Les indications les plus représentées dans l'expérimentation sont les douleurs neuropathiques (648), suivis de la spasticité dans la sclérose en plaques (192), l’épilepsie (171), les situations palliatives (92), l’oncologie (85) et la spasticité des autres pathologies du système nerveux central (48). En tout, 1 374 professionnels-les de santé sont inscrits-es et formé-es dans le cadre de l’expérimentation.