Cannabis thérapeutique : l’ANSN crée un comité scientifique

22 Septembre 2018
474 lectures
Notez l'article : 
5
 

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé (10 septembre) la création d’un « comité sur l’évaluation de la pertinence et de la faisabilité de la mise à disposition du cannabis thérapeutique en France ». Il s’agit d’un Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST). Il y a eu un sur la Prep, par exemple. Ce comité, créé pour un an, aura pour missions d’évaluer la pertinence de développer en France l'utilisation thérapeutique du cannabis pour certaines indications et de proposer le cas échéant, les modalités de sa mise à disposition. Les propositions qui émaneront des travaux de ce Comité seront fondées notamment sur « l’analyse de l'ensemble des données scientifiques disponibles » et « l'expérience d’autres pays l'ayant déjà mis en place, en prenant en compte le point de vue des patients-es », détaille l’ANSM sur son site. L’agence indique que « des représentants associatifs, des professionnels en santé et en sciences humaines seront étroitement associés aux travaux de ce Comité. Le démarrage des travaux se fera en octobre. Le CSST remettra ses premières conclusions d’ici la fin de l'année. De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé, fin août, à l’ONU — et ses instances : commission des stupéfiants (CND) et l'organe international de contrôle des stupéfiants (OICS) —, de « réévaluer la place de la plante [du cannabis, ndlr] dans les conventions internationales sur les drogues.  L’OMS demande à ce que le cannabidiol (CBD, une des substances du cannabis) soit exclu des conventions internationales sur les drogues ; et cela après un examen critique mené par son comité d'experts-es. En outre, l’OMS préconise une nouvelle évaluation du cannabis dans son ensemble et en particulier du THC, un des principes actifs de la plante. En novembre 2018, les experts de l'OMS procèderont à une évaluation critique des autres composants du cannabis.