Cannabis in the world !

22 Mai 2022
490 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Chambre des représentants-es des États-Unis a adopté, en mars dernier, le « Marijuana Opportunity Reinvestment and Expungement Act » (dit More Act) par 220 voix contre 204. Le projet de loi vise à retirer le cannabis des substances contrôlées par le gouvernement fédéral. Il imposerait une taxe de 8 % sur les produits à base de cannabis dans les points de vente et prévoit l'annulation de certaines condamnations, notamment celles pour simple consommation. Le projet a néanmoins peu de chance d'obtenir une majorité au Sénat (très conservateur), malgré le soutien de plusieurs Républicains-es. Selon les observateurs-rices, le vote constitue tout de même une étape importante afin de parvenir à un consensus entre Démocrates et Républicains autour d'une loi fédérale, rappelle la lettre d’infos du Respadd (n°130). Selon le New York Times, les ventes ont totalisé 20 milliards de dollars en 2020 et devraient plus que doubler d'ici 2025. De leur côté, les Démocrates ont largement insisté sur le fait que le projet de loi était avant tout un projet pour la « justice raciale », avançant que la pénalisation du cannabis a des conséquences bien plus importantes pour les personnes issues de communautés minoritaires qui sont quatre fois plus susceptibles que les Américains-es blancs-ches d'être arrêtés-es pour possession de marijuana, alors qu'ils-elles en consomment à des taux similaires. Les choses bougent également en Suisse. L'Office fédéral de la santé publique en Suisse a autorisé le premier essai pilote de remise contrôlée de cannabis à des fins non médicales. Souhaité depuis 2016 déjà, le Département de la santé de la Ville de Bâle parvient enfin à remplir les conditions très strictes de l'OFSP lui permettant de lancer son projet pilote. Ce projet est conduit conjointement par l'Université de Bâle, des Cliniques universitaires psychiatriques et le Département de la santé du canton de Bâle-Ville. Il prévoit, dès cet été, le recrutement de 400 participants-es qui pourront acheter différents produits à base de cannabis dans certaines pharmacies bâloises associées au projet. Depuis le 15 mai 2021, la Confédération helvétique autorise des essais pilotes afin d'obtenir des enseignements utiles en vue de définir la future législation en matière de cannabis. Côté Québec maintenant ! Après avoir légalisé la substance en 2018, l'Institut de la statistique du Québec (ISQ) a publié son rapport sur une enquête menée de février à juin 2021 auprès des Québécois-es de 15 ans et plus. L'enquête montre que la proportion d'individus qui disent avoir consommé du cannabis durant les 12 derniers mois augmente de 14 % en 2018 à 20 % en 2021. Cette augmentation ne touche toutefois que les groupes à partir de 25 ans. En effet, la consommation chez les jeunes de 15 à 17 ans a, quant à elle, diminué de 22 % en 2018 à 19 % en 2021. La proportion de personnes ayant acheté du cannabis illégalement au cours de la dernière année a significativement diminué (de 32 % en 2018 à 11 % en 2021), tout comme celle des consommateurs-trices s’en étant procuré auprès d’un membre de la famille ou d’un-e ami-e (78 % en 2018 et 42 % en 2021).