Centre LGBTQI+ en mars

9 Mars 2022
391 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le prochain TDoV Transgender Day of Visibility, journée de visibilité transgenre, se déroulera jeudi 31 mars. À cette occasion, le Centre LGBT de Paris Île-de-France présentera des œuvres d’Anastasia Ayres lors d’une soirée qui démarrera à 20 heures. L’exposition « Camera » de Marianne Delamarre sera présentée du 1er au 31 mars. Le travail que réalise Marianne Delamarre, depuis ses débuts, est une longue infusion des chamboulements provoqués par sa volonté transitionnelle. Au‐delà de la modification identitaire historiquement entamée, il s’agit de témoigner d’une véritable transfiguration vécue de l’intérieur, qui l’emmène vers la découverte d’un monde qui lui était jusqu’alors inconnu, et dont la porte lui était fermée aussi longtemps qu’elle n’entamerait pas son voyage personnel et qu’on ne peut faire que seul-e, explique le Centre. Dans une série de neuf autoportraits construits sur l’autel d’une grande sensibilité mêlée de pudeur, elle souhaite dévoiler son éclosion lente à travers une révélation de soi à la solde d’un regard bienveillant. Dimanche 13 mars à 17h30 une rencontre littéraire avec Anna Livia Marchionni, autrice de Nomade. Le meilleur endroit du monde. Le monde des homosexuels-les marginalisés-es, brimés-es, voire agressés-es dans la société russe de Poutine. Plus que jamais d’actualité ! « Exister, c'est différer », est‐il inscrit en exergue de ce roman. Différer : être différent ? C'est ce qu'est Ksusha, assurément. Différente, et son entrée dans l'existence, dans le monde réel, dans la société russe de ce début de 21e siècle ne va pas de soi. Différer au sens de « reporter à plus tard » ? C'est aussi de cela dont il est question, car Ksusha et Lounia s'aiment, mais lorsque deux femmes s'aiment à Saint Pétersbourg en 2014, il faut attendre, ou fuir, car rien n'est possible pour elles. Ce roman raconte quelques années dans la vie de Ksusha : sa passion pour les mathématiques, la découverte de son homosexualité, le rejet par sa famille, la redoutable haine de la société et du gouvernement russe qui traquent et persécutent les homosexuels-les, l'amour intense et merveilleux avec Lounia qui va triompher de tous les écueils. Les personnages sont bouleversants. L'écriture est remarquable, incandescente.
Centre LGBTQI+ Paris Île-de-France (63 rue Beaubourg - 75003 Paris. Métro Rambuteau/Arts‐et‐Métiers. 01 43 57 21 47).