Centres de rétention : Hortefeux bouscule tout

23 Septembre 2008
553 lectures
Notez l'article : 
0
 
frontiere.jpg

Ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale, Brice Hortefeux a publié, fin août, un décret réformant le dispositif d'aide aux personnes placées dans les centres de rétention administrative (CRA). Jusqu'à présent, la mission d'information et d'aide juridique aux étrangers placés en rétention dans l'attente d'une expulsion était confiée à une seule association nationale, la Cimade, une association aussi compétente que remuante et très critique sur le comportement des autorités à l'égard des personnes étrangères. Evidemment, cela agace beaucoup le ministre qui a décidé d'en finir avec "cette situation de monopole".


Pour nombre d'associations investies dans la défense des droits des étrangers, le gouvernement cherche à démanteler la mission d'aide aux étrangers sous couvert d'"introduire davantage de diversité" dans les centres de rétention administrative. On passerait, en effet, d'une mission d'information des étrangers et d'aide à exercer leurs droits (la mission actuelle de la Cimade) à une "information des étrangers, en vu de l'exercice de leurs droits". Soit un très net recul. Comment faire valoir ses droits avec une aide juridique amoindrie ?