Centres de rétention : Hortefeux taclé !

16 Octobre 2008
2 922 lectures
Notez l'article : 
0
 
balance.png

Le tribunal administratif de Paris a suspendu, le 14 octobre, l'appel d'offres lancé en août par le ministère de l'Immigration et de l'identité nationale modifiant le dispositif d'aide aux étrangers dans les centres de rétention administrative (CRA). Cette suspension de quelques jours fait suite à la requête du Gisti (Groupement d'information et de soutien des immigrés). Le Gisti entend ainsi faire revenir le ministère de l'Immigration sur sa volonté de gêner les interventions de la Cimade (seul organisme à ce jour habilité à intervenir dans les CRA). Un organisme très critique à l'égard du gouvernement et que Brice Hortefeux entend marginaliser. Un groupement d'associations (Gisti, Ligue des Droits de l’homme, Avocats pour la défense des droits des étrangers, réseau ELENA France et le Syndicat des avocats de France) avait saisi, le 13 octobre, le tribunal administratif d’un référé contre l'appel d'offres du ministère de l'Immigration sur l'aide aux étrangers dans les centres de rétention (CRA).