Centres de santé à Paris : inquiétudes

3 Janvier 2009
1 648 lectures
Notez l'article : 
0
 
cadenat.jpg

Le Conseil de l'Ordre des Médecins de la Ville de Paris a demandé le 10 décembre aux pouvoirs publics "d'intervenir" face à une éventuelle fermeture de centres de santé du Palais de la Mutualité à Paris, qui ont la particularité de ne pas pratiquer de dépassements d'honoraires. Le Conseil "met en garde les pouvoirs publics devant la fermeture des centres Saint-Victor et C.E.F du Palais de la Mutualité qui va diminuer de façon drastique l'accès aux soins pour les patients de Paris et d'Ile-de-France". Le Conseil de l'Ordre de Paris souligne qu'une "centaine de médecins toutes spécialités confondues" travaillent dans ces centres et y "réalisent environ 200 000 actes par an, tous en secteur 1", c'est-à-dire sans dépassements d'honoraires. Paris est l'une des villes où l'on trouve le moins de médecins libéraux, surtout parmi les spécialistes, ne pratiquant pas de dépassements d'honoraires, lesquels ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.